Actus

Licence réferenceur-rédacteur web de Mulhouse : l’avis de Laure

Cette semaine, nous mettons une nouvelle fois à l’honneur la licence pro Référenceur-rédacteur web de Mulhouse. Laure, ancienne étudiante, nous livre son expérience et nous explique les points forts de cette formation universitaire de plus en plus prisée par les webmarketeux.

 

laure giraudQuelques mots pour te présenter ?

Laure, en perpétuelle évolution, bougeant avec le monde, idéologiquement et géographiquement.

 

Quel a été ton parcours avant cette formation ?

Je suis en reprise d’étude. J’ai une licence en histoire de l’art et archéologie, une licence professionnelle en médiation culturelle et un DUT métiers du livre spécialité librairie.

J’ai ensuite travaillé comme libraire spécialisée jeunesse pendant 4 ans. Puis je suis partie en Australie comme correspondante internationale pour le Huffington Post. Je tenais alors un blog de voyage. Une fois rentrée en France, je me suis inscrite à la licence référenceur-rédacteur de Mulhouse pour compléter mes connaissances dans le domaine du web.

 

Pourquoi ce choix ?

J’ai eu peu de temps entre mon retour en Europe et ma décision de reprendre mes études. J’ai trouvé cette licence qui répondait à mes attentes en terme de programme : une formation complète et assez technique.

 

La sélection t’a-t-elle paru difficile ?

La sélection est plus basée sur le parcours des candidats que sur des connaissances déjà acquises. Dans cette promo, nous avons tous des profils très différents, ce qui est très enrichissant. En bref, tout le monde a sa chance !

 

Quel cours t’as particulièrement marqué, et pourquoi ?

La gestion de crise ! Qui aurait cru qu’un cours comme ça pourrait être intéressant, mais la réalité nous apprend vite l’importance de savoir gérer ses clients et de mener à terme ses propres projets. Cela nous permet de dépasser des difficultés qui n’ont rien à voir avec la technique mais plus avec  le côté humain. J’ai aussi beaucoup apprécié les cours sur les réseaux sociaux. J’ai découvert un monde totalement nouveau :)

 

Quels travaux vous demande-t-on de réaliser ? As-tu des exemples ?

Il y a les exercices que nous pratiquons en cours, avec des intervenants extérieurs. Exemple : durant un cours sur les réseaux sociaux, la promo a été divisée en deux groupes: un groupe de trolls, un groupe de modérateurs. L’idée était de mettre les modérateurs sur les nerfs en les trollant pour qu’ils puissent réagir (de bonne ou mauvaise façon). Nous avons travaillé pendant plus de deux heures et ça a été une expérience très enrichissante et pratique.

Nous avons aussi deux projets tuteurés: audit et optimisation de site web marchand et refonte ou création d’un site web. Nous devons trouver nos deux commanditaires et mener les projets sur 6 mois.

 

Comment  êtes-vous évalués ?

Chaque matière est évaluée par un partiel final et quelques exercices en cours. Pour les projets, nous rendons un rapport final que nous présentons en binôme lors d’une soutenance ainsi que des rapports mensuels de suivi de nos actions et des améliorations prodiguées.  Pour les alternants et les initiaux, un rapport de mission est à présenter lors d’une soutenance.

 

Quels sont les points forts de la formation ?

Les profils différents des candidats sont un point fort de la formation. De plus, certains des intervenants extérieurs sont vraiment passionnés et leurs cours sont très axés sur la pratique.

Et ses points faibles ?

Le suivi des étudiants laisse à désirer, surtout lorsque les cours sont terminés et que nous sommes en mission (alternance ou stage).

 

 

Selon toi : le principal axe d’amélioration ?

La formation mériterait plus de lien entre les matières et une meilleur enchaînement en terme d’évolution des difficultés.

 

 

L’ambiance en trois mots :

L’ambiance est très bonne, les étudiants se serrent les coudes et s’entraident énormément.

 

Y a-t-il un profil type de l’étudiant en Master Web Editorial ?

Mise à part une maîtrise de la langue et un intérêt certain pour la recherche d’information, non je ne pense pas qu’il y ait un profil particulier.

 

 

As-tu des contacts avec les anciens étudiants ? Que sont-ils devenus ?

Plusieurs anciens étudiants aujourd’hui professionnels sont des intervenants extérieurs de la licence. Ils savent exactement par quoi on passe durant l’année et quelles genres de difficultés nous pouvons rencontrer.

 

Et toi, à quel métier te destines-tu ?

Je continue sur ma lancée en tant que rédactrice web et community manager.

 

Un conseil à partager pour les candidats de la promo suivante ?

Accrochez-vous !

 

Merci beaucoup Laure pour tous ces retours !
Si vous voulez contacter Laure pour des missions ou des conseils, n’hésitez pas à vous rendre sur son profil Linkedin !

Rédactrice web lyonnaise sur lyon et sa région

Leave a Reply

Be the First to Comment!