Actus

#Vis ma vie de rédacteur – Isabelle Canivet & Jean-Marc Hardy

Bonjour Isabelle et Jean-Marc, un petit mot pour vos présenter ?

Euh… oui, bien sûr… nous sommes tombés dans le contenu web quand Internet était petit… Jean-Marc a lancé redaction.be, un site web qui traçait les contours de l’écriture web sur une neige encore blanche à l’époque… Isabelle en a fait un livre devenu une référence… nous avons chacun créé notre entreprise de conseil en stratégie de contenu, référencement, ergonomie… jusqu’au jour où nous avons entrepris de fusionner nos activités.

 

Au départ, vous étiez deux indépendants. Qu’est-ce qui vous a motivé à vous associer ?

L’amour.

Nous nous sommes mariés, il y a plus d’un an.

Isabelle prétend avoir ainsi éliminé, de manière radicale, la concurrence ;-)

 

Et qu’en retirez-vous ?

Une richissime dynamique. Un regard croisé sur notre travail (l’un en appui de l’autre).
 
Une complémentarité et une meilleure réactivité sur les dossiers clients.

Isabelle est un bulldozer, capable d’abattre des montagnes en une nuit. La technicité est sa force : les talons aiguilles dans le cambouis.

Jean-Marc est une dentellière, toujours soucieux du détail et de la clarté. Très visuel.

Le bulldozer et la dentellière, ensemble, ont appris à superbement danser. Surtout après s’être débarrassés de cette affreuse carapace : l’ego.

 

Votre journée type de travail ?

Tout sauf métro, boulot, dodo.

Nous travaillons en terrasse, dans la voiture, dans l’avion, les pieds dans l’eau, à 6h du matin, à minuit, à midi, au Sénégal, en Espagne, à Bruxelles, en France.

Nous sommes nomades.

Il nous arrive souvent de faire 2000 kilomètres en trois jours.

Nous aimons cette vie en mouvement. Même si certains jours, nous aspirons à nous poser.

 

Votre meilleur souvenir de spécialiste en rédaction web ?

Lorsque la sortie de redaction.be, en 2001, par Jean-Marc, a généré un enthousiasme aussi débordant qu’inattendu, et que des clients comme l’UNESCO ou la Commission européenne sont venus nous chercher pour mettre au point les toutes premières formations “écrire pour le Web”.

Lorsqu’Isabelle s’est involontairement et innocemment positionnée sur des canards en plastic lors d’une conférence au SEO Campus. Et quand elle a été reconnue pour son expertise en référencement.

 

Si vous pouviez passer trois coups de gueule à propos de votre métier, vous vous en prendriez à quoi ?

La boucherie du contenu. Du genre : “Pouvez-nous pondre 20 kg de contenu (il paraît que ça améliore le référencement) ?”

Le machisme : les femmes font de la communication, les hommes s’occupent du volet technique.

Le v(i)ol de contenu, aujourd’hui banalisé. Mais heureusement, il y a les réseaux sociaux et de bons avocats… Google pour commencer.

 

Les 3 qualités indispensables pour faire ce métier selon vous ?

L’innovation (produire du contenu qu’on ne trouve pas ailleurs).

Le pragmatisme (du contenu qui débouche sur de l’action).

Et l’empathie, beaucoup, beaucoup.

 

Vos 5 outils favoris ?

1. Semrush
2. UXpin
3. OptimalSort
4. Yoast
5. Le crayon et la feuille blanche

 

Une signature, un style que vous aimez particulièrement ?

La communication très visuelle.

Totalement épurée de blabla.

Une nourriture consistante et légère.

Une approche transversale où technique et contenu signent pour le meilleur.

 

Si vous n’aviez pas été professionnels du contenu, vous auriez été…

Romanciers, musiciens, cinéastes, agriculteurs, et au mieux de notre ambition, agitateurs de valeurs d’un nouveau monde… d’ailleurs, nous n’avons pas l’intention de faire carrière rectiligne ;-)

 

Tu sais que tu es rédacteur web quand…

Quand tes contenus sont bien référencés, quand tes taux de rebond sont faibles, et surtout, quand le reste de la toile pointe vers toi.

 

Un conseil d’écriture à partager ?

Si vous éprouvez du plaisir à écrire, c’est fort bien… mais n’écrivez pas “pour” vous faire plaisir. C’est le piège principal. Ne surestimez pas la force des effets de style. C’est l’exclusivité, l’utilité et la clarté de votre information qui donnera force à vos contenus.

 

Isabelle, vous êtes l’auteur d’une « bible » de la profession  « Bien rédiger pour le web », sur quelles thématiques portent les évolutions du livre?

Oups, surtout rallier et ne pas prêcher ;-)

Plus de mobile, dans la logique de mon livre « Référencement mobile », plus d’études de cas.

Pour le reste, toujours mon approche transversale, je ne crois pas dans le Web Tupperware, même si pour certains, c’est plus pratique : stratégie de contenu, web analytics, ergonomie et accessibilité, rédaction web, SEO.

 

Votre point de vue sur l’avenir du métier ?

La communication est au coeur de l’entreprise d’aujourd’hui. Ce métier est plein d’avenir. Mais il attire du monde et la concurrence est rude également. Ce qui fait la différence ? La passion, l’expérience, l’humilité, le partage de connaissance, la persistance et la spécialisation.

 

Un petit mot pour les étudiants qui nous lisent ?

Vous alimentez un blog thématique ou un autre espace d’expression sur la toile ? Non ? Alors qu’attendez-vous ? N’attendez pas d’être “engagés” pour exercer votre métier. La passion précède souvent le contrat.

 

Retrouvez Isabelle et Jean-Marc sur leur site 60canards.com

Lise, directrice associée - Editorial Interactif

Leave a Reply

1 Comment on "#Vis ma vie de rédacteur – Isabelle Canivet & Jean-Marc Hardy"


Guest
steve axentios
2 years 5 months ago

Très fun et sympa! Bravo.